Affections des corps énergétiques

Les affections des corps énergétiques peuvent être nombreuses. Nous pourrons trouver des parasites extérieurs, et intérieurs. Il existe tout un panel de parasites et d’affections qui induisent des douleurs et des comportements déviants. Il existe des manipulateurs, des dépressifs, de magie, et certains dégradent les systèmes du corps physiques comme les os, articulations (arthrose, ostéoporose…), muscles (fibromyalgie…), nerfs, et les organes (cancer, leucémie…). Nous y trouverons des blessures de vies antérieures au niveau du corps causal qui lorsqu’elles s’activent par des programmes créent de fortes douleurs soudaines qui paraissent sans cause identifiable, mais qui restent bien réelles.

Tous les corps énergétiques peuvent être affectés

Le corps éthérique est celui qui alimente en énergies le corps physique. Il est le premier et le principal à être très affecté. Nous y constatons la présence de parasites (éthériques) qui se nourrissent de l’énergie de certains organes, et occasionnent leur dégradation (maladie). Il s’y trouve aussi de nombreuses autres problématiques.

1 – Des chocs éthériques, émotifs et mentaux sont des marques ou des blocages induits au corps physique. Un accident de la route ou une blessure physique crée obligatoirement un choc éthérique en mémoire.

Les deux schémas suivant montrent un résumé des affections les plus courantes.

Affections du corps éthérique
Affections du corps éthérique – schéma 1

Sur ce premier schéma du corps éthérique, nous observons la présence

2 – D’implants : il s’agit de liens reliés à des parasites.

3 – D’ aiguilles de magie.

4 – d’un globe autour du cerveau et le long de la colonne vertébrale montre la présence d’une maladie neuro-dégénérative en cours (Alzheimer, Parkinson, sclérose…)

5 – Un kyste astral cancéreux relié à la gorge, et un relié aux ovaires. Ils grossiront en se nourrissant de l’énergie du corps, par leurs racines. Lorsqu’ils atteindront un diamètre d’environ 50 cm, les cellules seront tellement vampirisées qu’elles ne pourront plus se reproduire à l’identique et développeront des cellules anarchiques. C’est à dire un cancer.

6 –  Deux schèmes dont une bouteille et un sac à main. Ils ont été créés mentalement et sont devenus des addictions (la bouteille donne une envie permanente de consommation d’alcool).

7 – Deux fuites d’énergies du corps éthérique, constituent une fatigue et un épuisement continu de la personne.

8 – Une allergie représentée ici par un champignon.

9 – Des parasites de bas astral enroulés autour de la jambe gauche, occasionnent une douleur et une fatigue permanente (jambe lourde).

10 – Des liens sous les pieds, indiquent des chocs émotifs en rapport avec des lieux. Chaque fil correspond à un lieu où l’on ne veut plus remettre les pieds.

Affections du corps éthérique - schéma 2
Affections du corps éthérique – schéma 2

Sur ce second schéma du corps éthérique, nous observons la présence de:

11 – Trous, fissures et déformations du corps éthérique.

12 – En surface, des kystes éthériques cancéreux en formation, qui ne sont pas encore reliés au corps physique.

13 – En surface toujours, des poches de parasites, qui attendent une faiblesse du corps pour s’installer plus en profondeur.

14 – Des parasites blancs surnommés « racines » (forme de poireau avec des racines), sont installés dans les trous du corps éthérique et y puisent l’énergie, contribuant à affaiblir le corps physique.

15 – Au niveau de la tête, se trouve un nuage de brouillard noir constitué par un rituel de magie ou d’influences extérieures.

16 – Au niveau du chakra solaire (famille et travail) se trouvent des liens de dépendance vis à vis des enfants, des parents, des relations de travail, etc. 

17 – Une bulle de blocage du chakra d’incarnation sous les pieds.

18 – Un parasite éthérique extérieur est représenté au niveau du coeur. Il peut y en avoir partout, sur tous les organes, des plus petits au plus gros, sous diverses formes.

Affections du corps énergétique émotif

Observation des affections du corps émotif
Schéma des Affections du corps émotif

Le corps émotif est affecté en premier par les chocs émotifs vécus, comme par exemple des décès affectants, des accidents de la route, du harcèlement, un cambriolage, les maladies, les peurs…).

Les chocs provoquent des “peaux” extérieures, énergétiques mais denses, qu’il est facile de percevoir, et d’enlever. Ils s’accumulent au cours de la vie. Plus on est âgé, plus on a accumulé ces peaux et plus la vitalité du corps en est affectée.

Lors d’un choc important (décès d’un proche, agression physique, accident de la route) ou répétitif (harcèlement, maltraitance…) en plus des peaux de chocs, il est possible de créer un manteau de protection énergétique. Sa densité se ressent physiquement. Par exemple, la victime d’un viol se crée une ceinture de chasteté éthérique en protection ; ou à force d’entendre des reproches, on se crée des bouchons éthériques dans les oreilles pour ne plus entendre ; et lors du décès d’un proche, on peut se créer un bouclier sur le coeur pour limiter l’affection, etc. Au cours de la vie, ces protections s’accumulent et créent des faiblesses et des fatigues qui affectent obligatoirement la santé.

S’y ajoutent les accumulations d’affections stockées dans les boîtes mémoires émotives et mentales, indiquées précédemment.

Néanmoins, pour enlever réellement ces mémoires, il nous faut ressentir leur densité. C’est donc avec la technique du clair ressenti que nous accomplissons le nettoyage. En Curothérapie et harmonisation énergétique, ces problématiques sont enlevées à la main. L’effet est immédiat et définitif.

La position et la grosseur de la boîte mémoire de stockage remplie, peuvent causer des indispositions et maladies.

Ainsi, une énorme boîte au niveau coeur et poumons peut créer de l’asthme, de l’étouffement, l’apnée du sommeil, une tension cardiaque anormale voire une crise cardiaque… Tout ceci est compensé par des médicaments calmants, quelquefois à vie, et qui occasionnent des indispositions supplémentaires (saturation du foie, maux de ventre et de digestion… ). Aucun médicament chimique n’est sans effets secondaires.

Lorsque les chocs et affections émotives s’accumulent dans un même endroit de manière trop importante, se produit alors un court-circuit sous forme de point de blocage. Il empêche la circulation énergétique normale et crée une zone de faiblesse supplémentaire.

Les fissures du coeur coupent plusieurs corps énergétiques et doivent être bouchées.

En outre, certaines affections répétitives avec des proches (parents, enfants, conjoint, amis très proches) créent des fissures du coeur; comme par exemple le sentiment d’injustice envers ses parents, parce qu’ils n’ont pas été assez disponibles ou à l’écoute, ou alors lorsque nous pensons ne pas les avoir suffisamment aimé du temps de leur vivant.

C’est aussi le cas, avec l’envie de fumer qui est souvent une compensation par rapport à de grosses fissures du coeur. La fumée de cigarette calme momentanément la douleur. La personne se sent obligée de fumer souvent, dès qu’elle n’est plus occupée.

Lorsque les affections émotives ont été trop nombreuses ou répétitives (par exemple prendre tous les jours le métro, avec la peur au ventre d’être volé ou agressé), la personne peut décaler son corps émotif pour moins ressentir. Elle sera mal à l’aise en permanence mais s’y habituera.

Le décalage en continu de plusieurs corps correspond à une certaine forme de dépression, car la personne ne se sent pas bien, et a une impression de discordance.

Les médecins établiront alors une ordonnance d’anxiolytiques et antidépresseurs (médicaments les plus vendus selon l’agence nationale du médicament, avec un chiffre d’affaire de près de 10 milliards d’euros par an uniquement en France). Cela ne résoudra pas le problème et engendrera d’autres complications liées à la chimie prescrite.

D’autres problématiques du corps émotif sont également représentées ici.

Les esprits de plantes addictives (ici on voit une feuille de hachich) donnent envie d’en reprendre pour alléger les douleurs et mal-êtres émotifs. Des kystes émotifs en formation suite à des chocs vécus, deviendront des kystes cancéreux. Des fuites d’énergie, des trous, des fissures et déformations.

Les poches de parasites en attente de s’installer provoqueront des maladies. De gros parasites de niveau 2 enveloppent la tête et le coeur. Ils s’alimentent d’énergies émotives, et sont la cause de grosses dépressions, de démotivation et de sentiment allant parfois jusqu’à des pensées suicidaires.

Des liens affectifs de dépendances sont reliés le plus souvent au niveau du coeur. Et Des liens d’enchaînements créés par des contraintes répétitives, comme celles de vivre avec une personne.

Affections du corps mental

Affections du corps mental
Schéma des Affections du corps mental.

Dans le corps mental, outre les chocs, manteaux et boîtes mémoires peuvent se trouver

1 – Des poches de parasites spécifiques, en attente de s’installer.

2 – Des déformations, des trous, des fissures, des vides d’énergie du corps.

3 – Une ou plusieurs liaisons à un égrégore mental négatif ou mensonger (secte, parti politique, syndicat, …).

4 – Des liens mentaux de dépendances envers des personnes ou des groupes d’idées à qui l’on accorde une confiance sans limite, par
conviction qu’ils sont supérieurs et ne peuvent pas se tromper (professeur, éducateur, guide, médecin…).

5 – Des voiles d’idées noires sur la tête qui, à force d’être répétées, s’installent et brouillent l’esprit.

6 – Les boîtes arrières (dans le dos) remplies d’affections mentales en rapport avec la notion de responsabilité et d’obligation.

7 – Des manteaux de protections créés mentalement par une pensée intense lors d’un choc émotif vécu, concrétisés énergétiquement et demeurant en permanence.

8 – Des addictions mentales internes (chocolat par exemple) ou schèmes externes (devenir princesse ou héros) créés par idéologie mentale.

9 – Comme pour le corps éthérique, il peut se trouver aussi des parasites blancs appelés racines qui profitent des trous énergétiques pour s’installer et s’alimenter en énergie.

10 – Le décalage du corps mental, au même titre que pour tous les autres corps, fait partie des sources d’affections possibles, à contrôler et à rectifier.

Observations possibles des affections du corps causal

Le corps causal renferme les blessures de vies antérieures qui se ressentent par des douleurs soudaines lorsque les programmes en relation s’activent.

Observations des affections du corps causal
Affections possibles du corps causal

Le corps causal est un corps de programmes et de mémoires.

Il emmagasine les informations de nos vies passées, (que l’on peut percevoir selon différentes techniques), et celles des expériences physiques, émotives, mentales et spirituelles de cette présente vie, comme notamment des chocs.

Les chocs s’y ancrent alors sous forme de programmes ou de réflexes conditionnés. Ils reproduisent la peur occasionnée lors de l’évènement chaque fois que se renouvellent les circonstances correspondant au choc initial. Par exemple: un enfant poussé dans l’eau, qui est sur le point de se noyer, enregistre une peur dans le corps émotif, un blocage dans le corps mental (instinct de survie) et un programme dans le corps causal. Tout se réveille chaque fois que l’enfant, même devenu adulte, se trouve en présence de l’eau. Une peur incontrôlée de l’eau se réveille tant que les mémoires de chocs et le programme causal sont encore en place.

Ces programmes peuvent aussi venir de vies antérieures.

Les traumatismes vécus avec souffrance sont encore en mémoires; comme par exemple des blessures par flèches,  ou par une corde de pendaison, ou encore l’ingestion de poison etc. Ils sont encore présents parce qu’ils ont été créés lors de décès dans d’horribles conditions.

Ces “blessures” peuvent nous affecter dans la présente vie.

Par exemple : la mémoire de décès dans un cachot, dévoré par des rats occasionne une phobie incontrôlable des souris dans la vie actuelle ; la mémoire d’un décès par asphyxie dans une chambre à gaz, provoque des problèmes respiratoires incompréhensibles (asthme, irritation, étouffement nocturne). A celles-ci s’ajoutent les mémoires karmiques (un mauvais comportement dans une vie passée) qu’il faut rectifier dans la présente vie, pour pouvoir évoluer.

Le corps causal est composé de six couches.

La première couche est constituée d’une énergie cristalline laiteuse.
Lorsqu’on est en relaxation et concentré sur le ressenti du moment, les mémoires des blessures physiques des vies antérieures apparaissent et se ressentent de plus en plus présentes ; comme par exemple une jambe coupée, une corde autour du cou, une plaie au bras, des éclats d’obus dans le ventre, ou un demi casque sur la tête… Tout ce qui apparait doit être soigné comme s’il s’agissait du physique actuel.

La seconde couche du corps causal est en rapport avec les mémoires mentales d’actions.

Des bâtons de blocages traversent les chakras ou l’axe central du
corps. Ils empêchent leur fonctionnement normal en les ralentissant. Certains sont aussi denses que des barres de métal.

La troisième couche est remplie de nuages, correspondant à l’état énergétique de la personne.

Quand une personne arrive fatiguée, ils sont au niveau des pieds. Il est nécessaire d’amplifier cette énergie.

Une quatrième couche retient les problématiques de la présente vie.

Nous y trouvons d’une part les programmes en liaison avec les chocs émotifs et mentaux, et d’autre part les problèmes inconscients qu’il est possible de percevoir. Ils apparaissent alors sous forme de flamme, qu’il faut ouvrir pour voir l’évènement à comprendre et à solutionner.

La cinquième couche concerne les problèmes de karma des vies antérieures.

C’est ce qu’a réalisé la personne dans des vies précédentes et qui a une répercussion sur les suivantes du fait de la loi de cause à effet. Ils sont perceptibles selon la méthode des flammes (plus petites) ou par le biais de “livres” en sophrologie.

Le curothérapeute aide la personne à en prendre conscience et à comprendre ses erreurs, pour en être libérée.

Il s’agit souvent d’une demande de pardon à formuler du fond du cœur. Il faudra ensuite soigner les éventuelles blessures révélées, enlever les blocages (comme un manteau) et brûler les programmes associés.

Dans la sixième couche se trouvent des blocages, liens, et des contrats de vies antérieures créés par magie.

Ils comportent des engagements non rompus qui ralentissent les aptitudes personnelles et doivent être enlevés et brûlés.

Dans le corps causal se trouvent aussi les programmes ADN liés aux mémoires des 7 dernières générations paternelles et maternelles, ainsi que ceux de tous les chocs et karmas.

Le corps énergétique spirituel et ses affections

Le corps spirituel est le centre des croyances, des contrats non rompu de cette vie et des vies antérieures, et des liens de dépendances négatives. Ainsi, nous pourrons trouver des liaisons avec des égrégores négatifs, de la magie, et/ou des blocages de mondes multi dimensionnels.

Nous enlèverons tout ce qui est négatif, et limitant.

Observations des affections du corps spirituel
Affections possibles du corps énergétique spirituel

Le corps spirituel vu par clairvoyance est blanc comme du quartz blanc scintillant. Nous pouvons y trouver les affections suivantes:

1 – Des grandes fissures créées par de profonds doutes spirituels.

Ce qui est logique car de part notre éducation (religieuse, sociale, etc) nous pouvons ignorer l’existence des présences spirituelles qui sont réellement autour de nous; comme les esprits de la nature, les Saintes âmes, les guides, etc. Nous pouvons tous ressentir assez facilement ces présences, sans en être pour autant clairvoyant. Il existe également la présence des âmes en peine dans les églises, les hôpitaux, et les habitations.

Lorsque l’on étudie l’évolution des textes sacrés et notamment de la Bible, on s’aperçoit que celle-ci a été modifiée sept fois. L’existence des esprits de la nature, la notion de réincarnation, l’égalité des femmes et des hommes ont été retirées des textes sacrés au fil du temps et lors de conciles, plus opportunistes que spirituels.

Ce qui explique que les personnes éveillées sont obligatoirement dans le doute vis à vis des pratiques et croyances religieuses, et cela créent des fissures.

Nous pouvons également observer la présence de:

2 – Des fuites d’énergies et des déformations du corps.

3 – Des chocsmanteaux et points de blocage peuvent y être aussi, y compris de vies antérieures, ainsi que les programmes associés.

4 – Des voiles blancs peuvent être présents autour, au même titre que des racines blanches dans les trous et blessures.

5- Des parasites multi-fréquences et des schèmes créés par des aspirations spirituelles erronées.

6 – Des programmes négatifs de vies antérieures peuvent être ancrés dans 5 zones particulières.

Nous les trouverons ainsi au niveau de la tête (la peur de mélanger les races), de la gorge (la peur de l’inconnu), du coeur (la peur de disparaître), du foie (la déception et le doute spirituel), et du bas ventre (la peur de renaître).

7 – Des bulles de blocages et des affections créées par magie, peuvent perturber le bon fonctionnement d’une zone ou d’un chakra.

8 – Des liens de dépendances spirituellesdes implants d’envoûtements, des liens avec des égrégores négatifs.

9 – Outre le décalage du corps spirituel , nous pouvons trouver des contrats de vies antérieures non rompus.

Par exemple, une personne aurait pu avoir dans une vie antérieure, un contrat de vie de chasteté, de pauvreté et d’obéissance comme moine ou nonne. Ce contrat reste alors toujours actif et la personne sera toujours sous son effet dans la vie présente.

Dans ce cas, elle n’arriverait pas à être satisfaite en union (contrat de chasteté). Elle n’arriverait pas à constituer un patrimoine (contrat de pauvreté) et serait poussée à suivre une religion instinctivement (contrat d’obéissance) mais sans savoir pourquoi.

Les contrats doivent bien-sûr être éliminés, et toutes les affections décelées et neutralisées. Ainsi la vie nous permet d’être plus autonome avec un réel libre arbitre de choisir ce qui nous plait.

Affections du corps cristal.

Les corps cristal et lumière ont également des affections par des parasites, magie, et blocages spécifiques. Leurs énergies sont subtiles et ils présentent les caractéristiques de pouvoir communiquer avec l’univers. Nous pouvons émettre nos pensées, et recevoir des réponses à conditions que ces deux corps subtils soient bien purifiés. C’est grâce à ceux- ci que nous oeuvrons en tant que curothérapeute, afin de pouvoir effectuer les soins au travers de l’espace quantique.

Le corps cristal est de couleur indigo au début, et devient progressivement cristal pur et lumineux selon l’évolution de la personne ou le nettoyage de celle-ci.

Il peut être affecté par :

1 – Des voiles, zones sombres et zones bloquées qui encombrent le cristal et diminuent ses aptitudes.

2 – Des blocages par magie et des liens de dépendance et d’influence.

3 – Des schèmes créés par illusions, des addictions bloquantes, des contrats non rompus et leurs programmes associés.

4 – Des boîtes de blocages de vies antérieures au niveau du chakra christique situé entre les omoplates, et au niveau du premier chakra supérieur.

Quand le corps de cristal est pur, la personne émane au niveau du coeur un rayonnement phénoménal de lumière jaune rosée. Ce corps sert à percevoir les énergies de l’univers, et à tous les  niveaux de fréquences. Sa pureté amplifie les sensibilités et les perceptions.

Le corps Lumière apparait comme un soleil plus ou moins intense.

Plus ce corps est nettoyé, plus la personne peut rayonner et agir à distance grâce aux éthers lumière et réflecteur omniprésents dans l’univers et l’espace quantique.

Il peut être affecté par :

1 – Des chocs, manteaux, points de blocage, fissures internes, programmes, y compris de vies antérieures.

2 – Des blocages par bulles, boîtes, implants d’envoûtement ou rituels de magie.

3 – Certaines boîtes de blocages sont auto-créées par des pensées négatives répétées, dans les zones réflexes.

4 – Des parasites et implants de couleur pastels ne concernent que ce corps.

5 – Des contrats non rompus sont encore plus dangereux à ce niveau et plus protégés. Ils sont en effet scellés par un ou plusieurs anneaux ou dans un étui.

Il est évident que les soins à ce niveau sont encore plus délicats.

On y trouve des parasites spécifiques qui occasionnent des maladies physiques notamment ceux qui affectent la glande de Bartholin. Ils se présentent sous forme de moustique rose pastel avec une poche d’embryons dans un kyste physique à proximité.

Tout le monde dispose d’un corps Cristal et d’un corps Lumière. Cependant, nettoyer et optimiser les corps de Cristal et de Lumière ne peut se faire automatiquement sur toutes les personnes.

Il est utile de le faire pour les thérapeutes qui pratiquent dans l’amour et la sincérité, ou les artistes qui veulent optimiser leurs capacités.

En revanche, il n’est pas conseillé de le faire pour les personnes qui sont très affectés physiquement (cancer généralisé…) car leur ressentis seraient augmentés.

Ces nettoyages peuvent parfois nous être interdit par nos guides et esprits de la nature, quand il s’agit de personnes qui ne sont pas mûres. Il y a encore celles qui expérimentent tout et n’importe quoi, sans se préoccuper des conséquences néfastes pour elles-même, les autres, ou pour la nature. Et puis,  il y a celles dont l’égo est focalisé sur ce qui est au détriment de l’énergie d’amour.

Pour retrouver la santé, ou éviter qu’elle se dégrade, toutes ces affections doivent être recherchées, identifiées et neutralisées.

Merci beaucoup d’avoir suivi ce chapitre d’informations sur les affections des corps énergétiques. Si vous en éprouvez le besoin , vous pouvez demander des soins ici.

Laissez-nous un commentaire, questionnement, émerveillement, ou témoignage. Je me ferai une joie d’y répondre.

Si vous avez aimé cette information, partagez-la avec vos ami.e.s ! :)

Laisser un commentaire