Comment se faire soigner de maladie neuro-dégénérative ?

Pour se faire soigner de maladie neuro-dégénérative comme Alzheimer, Parkinson, Sclérose… ils nous faut savoir qu’elles ont pour effet de détériorer tout le système nerveux et particulièrement le cerveau. Il s’en cour toutes sortes de symptômes comme des pertes de mémoires, pertes de repères, fatigue mentale, douleurs, tremblements, sautes d’humeurs, et des troubles du langage et de la motricité. Aussi, la médecine ne propose aucun traitement de soins efficaces et les diagnostiques confirment toujours une dégénérescence continue et sans espoir de rétablissement. Toutes ces maladies constituent un fléau qui laisse les proches dans le désarroi et seuls face aux difficultés du quotidien qui ne font que s’amplifier.

La Curothérapie permet de se faire soigner de maladie neuro-dégénérative. Ces soins amènent à un rétablissement de la personne de manière progressive. Comprenons toutefois que lorsque l’état de dégradation de la personne est important, il en faut aussi pour que le corps se régénère au niveau cellulaire.

Comment se faire soigner de maladies neuro-dégénérative par la curothérapie

L’histoire qui m’a conduit à guérir ma maman de la maladie d’Alzheimer.

Son état de santé avec la maladie d’Alzheimer

Laissez moi vous raconter mon histoire personnelle, ou plutôt celle de ma mère. Il y a trois années de cela nous avons constaté, mes frères et moi, que notre mère perdait de plus en plus la mémoire. Les conservations se mélangeait dans son esprit, et elle déformait les informations entendues. De mon coté, j’observais qu’elle ne pouvait plus se concentrer plus de trois minutes lorsque je lui parlais. De plus des sautes d’humeurs apparaissaient de manière soudaines, car elle ne pouvait supporter que je lui fasse remarquer qu’elle se trompait sur ce qui avait été dit. Elle se mettait alors en colère et mettait fin à la discussion. De plus cette situation n’était pas le fait d’une mauvaise nuit. Elle se répétait et s’accentuait au fil du temps.

Les soins de curothérapie

La première fois que je lui ai proposé des soins, elle a refusé sans vouloir comprendre. J’ai finalement réussis à obtenir son accord pour des soins à distance, par le fait qu’elle n’avait aucune obligation de se mettre en disponibilité ou de chose à faire. Comme la plupart des personnes qui ne connaissent pas la curothérapie, elle me renvoyait un jugement de déni sur mon efficacité à guérir les malades. Malgré cela, j’ai eu son accord de la soigner de sa maladie neuro-dégénérative.

Une fois formé pour ma part à la Curothérapie, j’ai entrepris des soins d’harmonisation énergétique sur ma maman. J’ai identifié le parasite de la maladie d’Alzheimer, installé à 15%.

Rapidement, j’ai observé qu’elle avait retrouvée une certaine sérénité d’esprit, un calme intérieur. Puis au bout de quelques semaines, elle commençait à retrouver de l’énergie et de la joie d’être en relation avec ses enfants, et sa famille. C’est au bout d’une année de soins réguliers de curothérapie que ma mère récupéra ses capacités de mémoires. Alors, nos conversations téléphoniques peuvent durer une heure. Et aujourd’hui, elle se souvient de nos conversations importantes après trois semaines.

Sa mémoire actuelle

Elle a du mal à reconnaitre que je l’ai soignée et guéri, car sa maladie d’Alzheimer lui avait enlevée la mémoire et elle ne peut se souvenir de son état de santé délabrée de l’époque. Cependant, aujourd’hui elle se souvient de toutes nos conversations et de toutes les informations qu’elle reçoit. Du moins, elle sait faire le tri entre ce qui est important pour elle, et ce qui ne l’est pas. Et de plus, son médecin lui a enlevé certains médicaments de ses ordonnances, car ses résultats d’analyses médicales sont devenues meilleures progressivement. Car bien sûr, j’ai suivi l’ensemble des protocoles de soins d’harmonisation énergétique. Ma mère aura 83 ans cette année. Elle a retrouvée ses facultés mentales et émotionnelles et peut gérer sa vie quotidienne toute seule chez elle.

Les maladies neuro-dégénératives soignées par la curothérapie

Les maladies Vampires : Alzheimer, Sclérose en plaque, Sclérose amyotrophique, Parkinson, Benson, Binswanger… et autres maladies qui ont pour point commun un « grignotage énergétique puis physique » du cerveau, de la moelle épinière et du système nerveux par des parasites éthériques. Elles sont nommées maladies neurologiques dégénératives par la médecine.

Toutes ses maladies neuro-dégénératives ont en point commun la présence d’un globe énergétique, comme un casque sur la tête, et prolongé par une poche de parasites le long de la colonne vertébrale. Celle-ci peut avoir de deux à six points d’ancrages très nettement perçus par les personnes concernées, qui les ressentent comme douloureux.

Ce sont des parasites de la catégorie « esprits du feu négatifs ».

La mère constitue une poche de parasites qui se colle sur le corps éthérique en attente d’une prédisposition naturelle (faiblesse) afin qu’ils pénètrent et s’installent à l’intérieur. Ils se nourrissent des énergies des organes, cerveau, nerfs et transmissions nerveuses.

Ce que dit la médecine et ce que voit la curothérapie.

La médecine diagnostique seulement la maladie, lorsque l’installation des parasites en est à environ 30 % ; la masse de matière est déjà diminuée, et des effets physiques comme une altération de la mémoire… ont commencé, depuis un moment, à être perçus par l’entourage de la personne atteinte.

Au début de son installation, jusqu’à 12 %, les parasites consomment l’énergie extérieure. Entre 12 et 18 %, ils détruisent la peau qui protège le cerveau et la moelle épinière. Au-delà, ils commencent à consommer l’intérieur et provoquent la réduction de la matière. Ils se nourrissent de son énergie, ce qui occasionne sa dégradation.

Le globe sur la tête est une poche de parasites en action, de différents aspects selon les maladies. Il est de nature éthérique, perceptible par clair-voyance et clair-ressenti. Aussi, nous sommes en mesure de l’enlever facilement par les techniques de Curothérapie.

se faire soigner maladie neuro dégénérative
Parasites éthériques de maladie

Caractéristiques spécifiques des maladies neuro-dégénératives observées par clair-voyance.

La maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer s’identifie par des parasites en forme de pompons gris, avec une mère en forme d’anémone de mer . Ils s’attaquent aux zones mémoires et langages du cerveau.

La maladie de Parkinson

Ainsi, la maladie de Parkinson détériore le cerveau. Nous observons des parasites en forme de voiles avec des piques, et une mère en forme de poisson plat. Ils s’attaquent à la zone des mouvements du cerveau.

La maladie de Benson

Pour ce qui est de la maladie de Benson, elle a pour caractéristique des parasites en forme de sangsues noires. Ceux-ci attaquent alors au cerveau dans sa globalité.

La Sclérose en plaque

Pour la Sclérose en plaque nous observons des parasites de deux types. Ils sont soit en forme d’araignées et détériorent la moelle épinière et la myéline. Ou encore, ils peuvent être en forme de lézards et s’attaquent au cerveau et au nerf optique.

La maladie de Charcot

La Sclérose amyotrophique (Charcot) est constituée de parasites en forme de papillons noirs. Ceux-ci attaquent toute la zone du cerveau et la zone des poumons.

La maladie de Binswanger

La maladie de Binswanger a pour caractéristique des parasites en forme d’oursins avec des dents comme des piranhas. Ils s’attaquent au cerveau, d’autant plus rapidement que la personne vit en surtension. La mère est en forme de poisson chat avec une grosse tête et de multiples piques sur le corps.

Autres types de maladies neuro-dégénératives

D’autres types de parasites s’observent dans la même catégorie des maladies vampires, avec la présence de globe sur la tête. Ils sont en forme de coccinelles, d’abeilles ou de mantes religieuses, entre autres.

Pour se faire soigner de maladie neuro-dégénérative.

Protocole de Curothérapie

Toutes ses maladies peuvent être soignées par la curothérapie. Une fois les parasites enlevés nous traitons alors les zones affectées et détériorées. Nous effectuons des filtres énergétiques et demandons de l’aide aux êtres de la nature pour permettent la reconstruction cellulaire. Progressivement, la personne guérie.

Cependant, certaines maladies demandent de renouveler les soins plusieurs fois et avec des protocoles particuliers que seul les Curothérapeutes connaissent.

Se faire soigner de maladie neuro-dégénérative peut avoir une limite

Les seules limites à la guérison viennent des personnes affectées. Inconsciemment, elle ont pu chercher à s’extraire de situation de vie qui ne les satisfaisait pas. Aussi, un rétablissement ne seraient pour elle qu’une sorte de retour en arrière.

Une personne ayant servit toute sa vie les autres aurait pu avoir le sentiment intérieur d’être esclave. Aussi pour s’extraire de cette situation, tout son système de croyance a oeuvré pour l’affaiblir. Ce qui a laissé les parasites s’installés.

Alors, oui les soins de Curothérapie restent efficaces, car il n’y aura plus de détériorations. La maladie n’est plus là, et la personne est en voie de guérison.

Mais ce désir, enfoui chez la personne, de ne plus reproduire une ancienne vie, freinera considérablement son rétablissement. Elle servait, et aujourd’hui c’est une autre personne qui l’a sert. Cependant, ces cas sont rares.

Toutefois, le soulagement se fera ressentir au quotidien, après une série de soins d’harmonisation énergétique de l’habitat et de la personne.

Merci d’avoir lu cet article. Vous pouvez me laisser un commentaire, si toutefois une question ou un témoignage vous vient à l’esprit.

Merci d’utiliser le formulaire de contact pour toute demande privée.

Si vous avez aimé cette information, partagez-la avec vos ami.e.s ! :)

Laisser un commentaire